Magazine est un média indépendant, véhiculant des idées d'ouverture et d'analyse basées sur presque 30 ans d'expérience journalistique ...

La révision du système ETS pour l’aviation arrive à grands pas

L’Union européenne est en train de réviser son système d’échange d’émissions (ETS) dans le secteur de l’aviation. La proposition sera présentée en janvier, mais le temps est compté pour que la loi soit approuvée.

Peter Vis, conseiller de la Commission européenne pour la décarbonisation des transports, a déclaré que l’ETS dans l’aviation devait être reconsidérée à la lumière de l’accord atteint à Montréal en octobre par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)

Peter Vis a déclaré que la Commission préparaient des « propositions adéquates » pour s’assurer que les lois européennes sur la pollution dans le secteur l’aviation étaient conformes aux engagements internationaux du bloc.

Peter Vis / EU

Les vols internationaux sont exempts du système européen d’échange de quotas d’émissions depuis 2013 afin d’éviter des guerres commerciales et de donner le temps à l’OACI d’élaborer un accord mondial pour limiter les émissions des avions.

Vol internes

La Chine et l’Inde faisaient partie des pays qui menaçaient de boycotter le système européen, qui devait couvrir à l’origine tous les vols partant ou arrivant en Europe. Suite au tollé international qu’il a provoqué, l’accord n’a finalement couvert que les vols internes.

Désormais, Peter Vis a assuré que l’UE se trouvait dans une course contre la montre pour garantir que son ETS n’allait pas « par inadvertance » couvrir les vols internationaux à partir de janvier.

« Laisser l’ETS revenir à sa portée initiale pour couvrir les vols des pays tiers également entrainerait un risque de déstabilisation des négociations en cours », a-t-il déclaré, faisant référence au travail technique de l’OACI pour les détails de l’accord d’octobre.

« Si nous ne voulons pas que cela arrive, nous devons tous agir très rapidement », a-t-il ajouté, tout en encourageant les eurodéputés et les ministres du Conseil de l’UE à se tenir prêts pour une approbation rapide de la révision de l’ETS.

Peter Vis a également déclaré que la Commission considérait la révision de l’ETS dans le secteur de l’aviation pour les vols domestiques également.

Dynamique d’innovation

Pour Brian Moran, vice-président des affaires publiques chez Boeing, quel que soit le système finalement adopté, il devra encourager l’innovation dans les technologies permettant de limiter les émissions des avions.

Transport & Environment, une ONG, a quant à elle rappelé qu’une nouvelle étude indépendante indiquait que presque la moitié (43 %) des réductions d’émissions attendues dans le transport routier dans l’UE seraient annulées par les émissions des avions et des navires d’ici à 2030.

« Ce n’est que grâce à l’innovation que nous ferons face à ces défis », a déclaré Brian Moran, tout en expliquant que les biocarburants étaient la meilleure solution pour réduire les émissions des avions.

« Nous nous approchons des limites de la physique », a-t-il assuré, en ajoutant que Boeing était en train « d’investir des milliards et des milliards pour repousser ces limites ».

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>