Magazine est un média indépendant, véhiculant des idées d'ouverture et d'analyse basées sur presque 30 ans d'expérience journalistique ...

Images exceptionnelles de La Villa & Jardins Ephrussi de Rotschild

Des images exceptionnelles d’une perle de la culture européenne grâce aux images filmées à l’aide de drones.

Cette merveille d’architecture Belle-Epoque se situe à Saint-Jean Cap-Ferrat sur la Côte d’Azur.

La villa Ephrussi de Rothschild fait partie des monuments que les riches bourgeois construisaient à l’exemple de la baronne Béatrice de Rothschild. Véritable amoureuse du pays tout proche, l’Italie, madame Ephrussi, du nom de son mari un célèbre banquier, a voulu que sa ville ressemble à un palais de la renaissance italienne.

Un exemple de son goût raffiné : La rotonde du grand salon. Une architecture de verre qui donne directement sur la baie de Beaulieu/mer…tout l’art de recevoir du XIXème siècle se résume ici.

Au fur et à mesure des années, la baronne a accumulé différentes collections de peintures, de tapisseries et de porcelaines que l’on peut encore admirer à l’heure actuelle dans les différentes pièces de la villa.

Si vous aimez le luxe, l’extravagance et le raffinement tout ensemble, vous ne serez pas déçus par la découverte et la visite de cette magnifique demeure du sud de la France.

Utilisant un drone les sociétés monégasques Galaxydigisat et Birdeyecam ont produit un documentaire de 15 minutes que vous pouvez découvrir sur Youtube:

Une rose excentrique

Par sa naissance puis par son mariage, Madame Ephrussi devait devenir l’une des plus grandes collectionneuses de son siècle. Fille du baron Alphonse de Rothschild, elle grandit à l’hôtel de Talleyrand et au château de Ferrières où elle s’initie à l’art grâce aux fabuleuses collections d’Alphonse de Rothschild. Dès 1863, ce dernier acquit en particulier L’Astronome de Vermeer alors que le peintre n’a pas encore été redécouvert.

En 1883, elle épouse Maurice Ephrussi (« Frousse », comme elle le surnommera). Elle entre alors dans une famille de merchant-bankers (banquiers et exportateurs de blé) originaire d’Odessa, eux-mêmes collectionneurs et amis des Rothschild. Un des cousins de son époux n’est autre que Charles Ephrussi, mécène des impressionnistes.

Pour la construction de la Villa entre 1906 et 1912, elle s’adjoint les talents de tous les experts et marchands, amis de la famille. Un conseil d’excellence efficace, à en juger par les pièces exposées ici. La prospection, à travers le monde commence, jubilatoire et élitiste. Les recherches portent leurs fruits : la baronne fait parvenir par le train de Beaulieu des œuvres qu’elle sélectionne sur le quai de la gare. Petite anecdote : un jour, elle achète les ruines d’une chapelle pour ne garder qu’une fresque !

Au cours de ses pérégrinations, elle affirme, outre sa passion pour l’art, son amour de la nature. Vérone, Florence, Venise entre autres, des jardins exotiques aux déserts, tout la fascine. Et naturellement, de la même façon qu’elle s’entoure d’œuvres d’art, elle recrée dans la Villa un cadre propre à répondre à son insatiable curiosité.

La baronne séjourne une dizaine d’hivers dans ce palazzino mais cesse d’y habiter après la mort de son mari en 1916. Elle s’éteint en 1934 à l’âge de 70 ans, léguant sa propriété à l’Académie des Beaux-Arts.

 

 

La Belle Époque de la Riviera

La Riviera. Un nom évocateur de luxe, de richesse et dont le climat incite à la douceur des mœurs. Un condensé d’élégance sur quelques kilomètres entre ciel et mer. Emplacement idyllique pour les volontés impérieuses de Béatrice. En effet, apprécié pour sa beauté mais aussi pour la proximité de Nice et de Monte-Carlo, le Cap Ferrat attire à la Belle Époque l’attention de l’élite internationale, qui prend ses quartiers d’hiver sur la Riviera. En 1906, Madame Ephrussi acquiert sept hectares de terrain sur la partie la plus étroite de l’isthme. Un achat au nez et la barbe du roi Léopold II de Belgique, qui aurait volontiers agrandi le parc de sa villa voisine, avec ce paradis terrestre.

Leave A Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>